Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG NOUSSIX
  • LE BLOG NOUSSIX
  • : Bienvenue sur ce blog consacré à la lecture et à mes autres loisirs.
  • Contact

Noussix???

Mois Après Mois

Pages

Ce Que Vous Trouverez Ici...

22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 23:13

blog.gif

 

Présentation de l'éditeur :

    Quand le narrateur découvre que son père espionne son blog, cette révélation lui fait l'effet d'une trahison. Révolté, il décide de ne plus lui adresser la parole. Pour se racheter, le père fait don à son fils d'un vieux carton poussiéreux, contenant lettres et journaux personnels de son adolescence... et un lourd secret. Un roman généreux sur la filiation et l'écriture intime.
Mon avis :
   J'avais particulièrement aimé le roman 'Le baby-sitter" du même auteur, et celui-ci (le livre, pas le baby-sitter!!!) me faisait de l'oeil depuis longtemps...Je dois dire que je ne suis pas déçue et que c'est un véritable coup de coeur.
   Les premières lignes commencent par une exclamation un peu vulgaire et j'ai bien eu peur de me retrouver devant un livre "pour jeune" qui racole avec un vocabulaire grossier. Mais j'ai été vite rassurée car même si le livre se veut réaliste dans la langage utilisé, le narrateur est un jeune qui aime écrire et qui sait s'exprimer normalement.
   Il faut dire qu'il est bien fâché ce jeune narrateur, puisqu'il vient de se rendre compte que son père lit son blog. C'est une colère toute en contradiction, puisque par définition un blog peut être lu par tous. Sauf que lui ne s'attendait pas à ce que son père trouve son blog et le lise sans lui en parler et il considère ça comme une véritable trahison. Ce qu'il partage avec des gens de son âge, il n'est pas prêt à le partager avec les membres de sa famille. Il  décide de ne plus adresser la parole à son père. Cette colère peut paraître excessive et un peu puérile, mais elle est aussi la marque d'une volonté d'indépendance de la part de ce lycéen qui, de plus,  est à un âge où l'on commence se rendre compte que ses parents ne sont pas des être parfaits ou des héros.
   Son père va alors lui déposer devant sa porte de chambre un carton qui contient ses journaux intimes, des lettres et des photos. Nous allons donc découvrir avec le narrateur le quotidien de son père lorsqu'il était lui-même lycéen. Et petit à petit, un lourd secret qui avait été longtemps enfoui...Le journal intime du père m'a ramené quelques années en arrière, au temps de ma propre jeunesse  ( aïe!!! j'ai dit ça moi!!!!!  ) On a tous écrit les mêmes remarques , trainé dans les cafés...pfff....nostalgie d'une époque à la fois insouciante et  pleine de promesses mais avec ses peines de coeur et  parfois son ennui. Ces passages sont vraiment bien écrits.  Le narrateur se rapproche petit à petit de son père car il en apprend beaucoup sur lui, tout en ne lui adressant pas la parole. En parallèle, il découvre lui-même l'amour...  Vient ensuite le secret du papa, qui vient expliquer bien des choses ...Cela donne lieu à des passages très émouvants.
   En conclusion, j'ai été charmé par ce livre qui se lit très vite et qui parle d'une jolie manière des rapports père-fils. Il a confirmé la bonne impression que j'avais sur l'auteur Jean-Philippe Blondel et je vais donc fouiner à la bibliothèque pour trouver ses autres romans.
Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 21:08

 

 

bannir10.jpg

photo11.jpg

 

COMMENT PARTICIPER :

Participation ultra simple
Smile

=> Vous avez juste à remplir ce petit formulaire :
https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dHk2X3VjRGhIdE14TFNJeGtUZUE0WkE6MQ

¤ 1 Chance supplémentaire ¤
Relayer ce concours (blog, twitter, facebook...) et noter l'adresse dans le formulaire de participation.

¤ Concours ouvert ¤
France uniquement
(les frais de port sont à ma charge car le coffret est chez moi...)


Participation jusqu'au 30 Septembre 2012 à 00h

Bonne chance à tous !!
Cool

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 22:40

 

Présentation de l'éditeur :

 

No et moi, c’est une rencontre merveilleuse avec Lou , adolescente surdouée de 13 ans. Coincée entre une mère à la dérive et un père qui force la bonne humeur, elle aborde sa 1ère année de lycée avec réticence et timidité jusqu’à sa rencontre avec No… Un regard nouveau sur le monde des SDF, un mélange de clairvoyance et de naïveté sur la pauvreté. Une bulle de douceur dans cette rentrée littéraire…

 

 

no-et-moi.jpg

 

Mon avis :

   Je ne vais pas vous cacher que ce livre est un véritable coup de coeur!!!

   Lou est une jeune lycéenne surdouée. Sa mère est dépressive , son père fait ce qu'il peut pour donner le change, mais Lou se sent assez seule. Le fait d'être plus jeune que les autres en seconde n'arrange pas les choses. Elle apprécie beaucoup Lucas, qui a redoublé et est un élève assez difficile, mais qui est toujours gentil avec elle. Un jour, elle va se lancer dans un exposé sur les sans-abris et c'est là qu'elle va faire la connaissance de No. Lou va alors faire tout ce qu'elle peut pour aider sa nouvelle amie, avec beaucoup de ténacité et de naïveté.

   L'héroïne est vraiment attachante, et l'on ne peut que ressentir de la tendresse pour cette adolescente pas comme les autres. Elle mène un combat difficile, qui va , en parallèle , la sortir de la solitude et même avoir des répercussions positives sur sa vie familiale.

   No est, quant à elle, une jeune femme qui a déjà beaucoup souffert et qui est brisée. Elle n'est pas idéalisée dans le roman, on la présente avec ses défauts et de manière très réaliste. Lucas est une sorte d'ange gardien pour Lou, et lui aussi va ressortir grandi de cette parenthèse avec No et Lou.

   J'ai dévoré ce livre, et particulièrement la fin qui m'a émue jusqu'aux larmes. Ce roman nous rappelle que nous pouvons tous agir à notre façon et que nous sommes bien trop souvent égoïstes et aveugles.

   Je lirai certainement d'autres livres de Delphine de Vigan car j'ai trouvé son style très agréable.

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 15:08

charlie.jpg

 

Présentation de l'éditeur :

   Alors qu'elle s'apprête à quitter le grisaille de Sandling Island pour des vacances au soleil avec sa famille, Nina attend Charlie, sa fille, adolescente imprévisible et secrète. Mais Charlie est en retard et Nina est de plus en plus inquiète. Elle le sent : Charlie est en danger...

 

Mon avis

    Je ne connaissais pas du tout cet auteur ( ou plutôt devrais-je dire ces auteurs puisqu'il s'agit d'une écriture à quatre mains de Nicci Gerrard et de Sean French). J'ai découvert ce roman en furetant sur internet et, au vu du résumé , je me suis dit que c'était pour moi : un thriller à la Mary Higgins Clark, pas trop violent mais qui semblait haletant.
   Je n'ai pas été déçue , puisque dès les premières pages, j'ai été complétement happée par le récit de Nina, la mère de Charlie. 
   Nina est séparée de Rory et doit partir en vacances avec Christian et ses deux enfants Jackson (11 ans) et Charlie (15 ans). Mais tout va de travers : la voiture de Nina fait des bruits inquiétants, Rory pense qu'elle veut le séparer des ses enfants, Charlie lui a organisé une fête surprise alors que c'est l'heure de faire les bagages, mais surtout Charlie est introuvable! Nina va alors remuer ciel et terre pour retrouver sa fille, alors que personne ne semble prendre au sérieux cette disparition.
   J'ai vraiment apprécié le personnage de Nina, qui est très déterminée et essaie de ne pas se laisser submerger par l'émotion pour rester dans l'action. Elle découvre petit à petit que sa fille lui cachait certaines choses , ce qui ajoute à son angoisse.
   Les policiers sont vraiment incompétents (un peu trop?) et les voisins de Nina sont tous, à leur façon, pitoyables.
   Un bon petit thriller, assez classique, bien construit et qui tient en haleine jusqu'au bout.

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 20:13
La-terre-des-mensonges.gif  
Présentation de l'éditeur :
Quelques jours avant Noël, en Norvège, dans une ferme délabréee de Trondheim, la tyrannique Anna Neshov se meurt. Ses trois fils, leur père, ombre fantomatique, et Torunn, l'unique petite-fille, se retrouvent alors pour la première fois pour une confrontation explosive...
Mon Avis :
 Ce livre est le premier tome de la trilogie d'Anne B. Ragde.
Je vous le dis d'emblée, c'est un véritable coup de coeur !
    Le Terre des mensonges...qui dit "mensonges" dit "secret" et je vais devoir prendre garde à ne pas le dévoiler!
    Le roman est divisé en trois parties. Dans la première, chaque chapitre présente un des fils d'Anna Neshov dans sa vie quotidienne, quelques jours avant l'attaque cérébrale de leur mère. Il y a d'abord Margido, qui dirige une entreprise de pompes funèbres. Il n'a plus de rapport avec sa famille depuis quelques années, mais évidemment, on ne sait pas pourquoi. Ensuite, on fait la connaissance d'Erlend, qui a également coupé les ponts avec les Neshov et vit au Danamark. On comrend que c'est à cause de son homosexualité.Il est décorateur et vit avec Carl qu'il surnomme Krumme. Enfin arrive le tour de Tor, qui est resté vivre avec sa mère Anna et son père à Neshov. Il élève les porcs pour lesquels il a une grande tendresse. Ces trois frères n'ont rien en commun, sinon la méticulosité dans leur travail et l' affection qu'ils ont pour leur grand-père Tallak, mort des années auparavant. Tor va devoir prévenir ses frères car Anna est sur le point de mourir. Il va également prendre contact avec sa fille Torunn qu'il n'a pas élevée et qu'il connaît très peu. Dans la 2ème partie, les choses s'accélèrent avec la venue de Torunn. Une drôle de famille se reforme et la 3ème partie va apporter une révélation capitale.
    Ce premier tome est vraiment très bien écrit, et les détails donnés sur la vie des trois frères dans la 1ère partie nous permettent de bien les connaître et de les apprécier malgré leurs défauts. Le dénouement est un véritable coup de poing et j'ai hâte de voir comment les personnages vont se débrouiller dans le second tome.
Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 16:33

 

924f3d17af84148c4c1e172d400e8f76-300x300

 

 

Présentation de l'éditeur :

    À son réveil à la morgue, Betsy Taylor découvre qu'elle est un vampire. Même si sa nouvelle condition possède de
nombreux avantages, elle a bien du mal à s'habituer à son régime à base de liquide. Et même si sa mère est ravie
d'apprendre que la mort ne lui empêchera pas de lui rendre visite, ses nouveaux amis nocturnes, eux, ont la
conviction ridicule qu'elle est la reine annoncée par la prophétie…

 

Mon Avis :

   Si vous souhaitez lire un roman drôle et léger sur la plage cet été, je vous conseille vivement celui-ci!

Betsy  est une jeune femme superficielle, qui adore les chaussures de marque et vient de se faire renvoyer de son emploi de secrétaire. Elle va être transformée en vampire, mais voudra absolument continuer à vivre normalement. Aidée de son amie Jessica et de Marc, un médecin un brin dépressif, elle va tout faire pour y arriver, malgré sa rencontre avec Sinclair, un vampire puissant et sexy, et avec le méchant Nostro qui veut se débarrasser de celle qui pourrait bien devenir la reine des vampires.

Ce livre est vraiment hilarant !

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 08:16

Présentation : 
  Hiver 1917. Une bourgade près de la ville de V., à quelques encablures du front où les hommes tombent un par un au rythme des obus tirés sur la terre caillée, sans que l'on ne sache plus très bien pourquoi, sans que l'on ne sache plus très bien si la Grande Guerre parviendra un jour à désigner son "vainqueur".. La boucherie aime dévorer le temps. La boucherie aime durer. Elle aime aussi proliférer et contaminer le coeur des hommes. C'est ainsi que près d'un petit cours d'eau, on vient de retrouver le corps d'une fillette assassinée, une fillette de dix ans. .Une victime de plus sur l'autel du meurtre universel. Qui a fait le coup ? Fouillant sa mémoire blessée longtemps après les faits, un homme consigne dans de petits cahiers les souvenirs qui lui restent de cette affaire-là et de la vie au village à l'époque

 

les-ames-grises.jpg

 

Mon avis :

   Ce qui fait la particularité de ce roman, c'est sa narration. Au départ, c'est un peu flou. On a du mal a discerner qui est le narrateur et  quelle est sa place au moment de "l'Affaire". Il nous livre ses souvenirs sans respect de la chronologie, on suit les méandres de ses pensées, et on a l'impression qu'il retarde volontairement le dénouement parce que cela le rapproche de ses propres démons. Sa voix  ressemble à une petite musique triste...mais on n'a jamais envie d'arrêter de l'écouter. Et peu à peu, tout se met en place...J'ai beaucoup aimé le style.

   Ce n'est pas un roman sur la guerre, mais elle est un personnage à part entière :  sa noirceur déteint sur les êtres pour en faire "des âmes grises". Et effectivement, personne n'est "tout blanc" dans ce récit : le juge Mierck, l'institutrice, le procureur  Destinat et même le narrateur...Le tableau de la Justice de l"époque est également bien noir . Lespersonnages ne sont pas sans rappeler ceux de Maupassant,  avec, pour certains, une pointe de désespoir en plus.

   Lorsque j'ai terminé ce livre, j'ai ressenti une drôle d'impression, car la vision que l'auteur nous donne de la condition humaine est bien pessimiste. Cependant, j'ai aimé ce roman pour l'originalité de l'écriture, et sa construction impeccable.

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 08:55

Présentation de l'éditeur :

 

Vous êtes marié, père d'un petit garçon. Un boulot intéressant. Un couple plutôt heureux.

Et si le pire était à venir ?

Une belle journée, une sortie en famille, votre épouse qui s'éloigne quelques instants.
Et qui ne revient pas.
Fugue ? Enlèvement ? Suicide ?

 

ne-la-quitte-pas-des-yeux.gif

Mon Avis :

 

   J'avais beaucoup apprécié Cette Nuit-là, et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé cet auteur.

   David Harwood est un journaliste intègre, qui n'hésite pas à chatouiller les conseillers municipaux de sa ville qui reçoivent des pots-de-vin pour accepter l'ouverture d'une prison privée . Alors qu'il mène son enquête sur cette affaire de corruption, il va lui-même se retrouver suspect de la disparition de sa femme Jan. Et il va devoir se battre sur tous les fronts pour comprendre qui est vraiment son épouse, se disculper et échapper à la pression de M. Sebastien, le patron de la firme qui veut ouvrir la prison.

   Ce roman est agréable à lire, et l'intrigue est moins conventionnelle qu'elle en a l'air.Tous les ingrédients d'un bon thriller sont réunis : enlèvement, passé qui remonte à la surface, personnages qui ne sont pas ce qu'on pense d'eux...

   A savourer sur la plage ou au bord de la piscine...

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 20:46

 

extrêmement...

 

Présentation de l'éditeur :

Oskar, 9 ans, est surdoué, ultrasensible, fan des Beatles et collectionneur de cactées miniatures. Son père est mort dans les attentats du World Trade Center en lui laissant une clé. Persuadé qu'elle expliquera cette disparition injuste, le garçon recherche la serrure qui lui correspond. Sa quête l'entraîne aux quatre coins de la ville où règne le climat délétère de l'après 11-septembre.

 

Mon avis :

   Comme souvent, j'ai entendu parler de l'adaptation cinématographique de ce roman et cela m'a donné envie de le lire.

J'avoue qu'au début,  j'ai failli abandonner : je trouvais le style confus, la narration pompeuse et compliquée. C'est un récit à trois voix : celle d'Oskar , de son grand-père et de sa grand-mère. Mais lorsque c'est le grand-père qui prend le relai, on ne comprend pas trop de qui il s'agit et son propos est pour le moins étrange.

   Cependant, je me suis d'abord attachée à Oskar, ce petit garçon plein de névroses, très intelligent, et qui voue un amour immense à son papa disparu. Oskar a des tics de langages merveilleux. Il a "des semelles de plomb", il "se fend la pêche" très souvent malgré sa tristesse et lorsque quelque chose est génial, pour lui c'est "mille dollars"!

   Le mystère de la clé tient en haleine, même si la tâche semble insurmontable. On comprend d'emblée que le but est moins de trouver la serrure que de rester en contact avec son père disparu.

   Pour revenir à la narration du grand-père, on s'habitue à sa manière de s'exprimer, plus proche de la poésie que du récit. Et l'on découvre petit à petit les secrets des grands-parents.

   J'ai vraiment apprécié le personnage du vieux monsieur Black, qui prend Oskar sous son aile. Mais je crois que le personnage pour lequel j'ai le plus de tendresse est la mère. Elle apparaît très peu , et Oskar a des sentiments très contrastés envers elle. Elle souffre elle aussi de la disparition de son mari et même si elle tente de refaire sa vie, sa solitude et son chagrin sont palpables. Elle essaie de faire ce qu'elle peut pour protéger Oskar,mais elle ne peut remplacer ce père dont il était si proche.

   Certains passages sont émouvants sans verser dans la sensiblerie, et d'autres sont vraiment drôles, comme la confrontation d'Oskar avec le psychologue.

    Un dernier point à noter: Oskar prend régulièrement des photos au long de son périple, et ses photos qui reflètent sa vision du monde, accompagnent les chapitres.

   Je terminerai ce petit billet sur une citation du roman qui résume bien la situation des personnages, et qui pourrait constituer la leçon de vie de ce livre : "On ne peut se protéger de la tristesse sans se protéger du bonheur."

 

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 18:48

serum 2

 

J'avais aimé le premier tome, j'ai adoré le second!!!
Parlons d'abord du côté "série"  : le premier tome nous donnait un avant-goût du second, le deuxième tome s'ouvre sur un petit rappel des faits importants du premier, c'est très agréable ! Et cela recommance à la fin du 2ème....grr.....qu'on a envie de lire la suite!!!! Dire qu'il faut patienter jusqu'au 27 juin!!!!!
Les personnages prennent de la consistance:  Lola Gallagher paraît plus humaine, laissant affleurer quelques faiblesses, Draken est toujours énigmatique et cynique , mais on s'attache à lui.
Un nouvel élément apparaît  : "le groupe exodus 2016", une sorte de "médiapart" très puissant, mais qui agit dans le plus grand secret.Quel est leur lien avec Emily ou avec l'homme au chapeau...?
Certaines zones d'ombres s'éclaircissent tandis que d'autres apparaissent...et le final est haletant...
Voilà une série de livres qui tient ses promesses!!!

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article