Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE BLOG NOUSSIX
  • LE BLOG NOUSSIX
  • : Bienvenue sur ce blog consacré à la lecture et à mes autres loisirs.
  • Contact

Noussix???

Mois Après Mois

Pages

Ce Que Vous Trouverez Ici...

1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 16:40

 Présentation de l'éditeur :

Après une mauvaise chute dans un escalier, Naomi Porter se retrouve à l’hôpital, amnésique. Elle tombe folle amoureuse de James Larkin et nage dans un brouillard heureux. Mais cela ne peut durer. Il faut qu’elle sache qui elle était avant, et se lance dans une enquête sur elle-même.
 
je-ne-sais-plus-pourquoi-je-t-aime-45258-250-400.jpg
 
Mon avis :

 Ce livre traite d'un thème maintes fois utilisé dans la littérature et au cinéma : la perte de mémoire. Alors que j'avais été très déçue de ma récente lecture « L'Homme qui avait oublié sa femme » j''ai beaucoup apprécié cette histoire. L'auteur s'adresse à un public adolescent, mais comme le roman est très bien écrit et traite le propos de manière intelligente, il peut plaire à un large public (c'est pour moi ce qui fait un bon roman « jeune adulte »). J'aime les tâtonnements de Naomi, le réalisme de ses réactions. Découvrir qu'on a un petit ami, un meilleur ami, que ses parents ont divorcé.... et ne se souvenir de rien, c'est une situation difficile à vivre. Naomi se tourne alors vers le ténébreux James, qui au moins n'attend rien d'elle puisqu'il ne la connaissait pas avant. Mon personnage préféré est « Will » , son « meilleur ami », toujours présent, compréhensif, attentionné et que j'imagine avec un look original et beaucoup de personnalité. Je trouve le papa très touchant.

Je remercie ma copinaute Céline pour cette belle découverte!

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 20:14

9782253164265_002.jpg

 

Je viens de terminer ce livre et je dois dire que c'est un roman autobiographique magnifique .


Delphine de Vigan a retrouvé sa mère morte après son suicide. Elle décide de reconstituer l'histoire de Lucile, sa mère, à la fois pour comprendre son geste, se rapprocher d'elle et être ainsi capable, malgré tout, d'aller de l'avant.
On réalise petit à petit à quel point l'histoire familiale a pesé sur Lucile, qui souffrait de troubles bipolaires.


Je salue la démarche de l'auteur, et j'admire le sang-froid dont elle a dû faire preuve pour aller au bout de son entreprise. L'écriture est tellement précise et soignée qu'elle arrive à révéler les pires secrets sans être vulgaire. Cependant, j'ai parfois été un peu mal à l'aise lors de ma lecture car ce qui est raconté là est tellement centré sur les secrets de famille que j'ai eu l'impression d'être un peu ...indiscrète. Lorsque j'ai refermé le livre, j'étais très émue.

 

Je remercie ma copinaute Claudie pour ce beau cadeau. C'est un livre que je n'oublierai pas, j'en suis certaine.

 

Voici un extrait :

 

"J'écris ce livre parce que j'ai la force aujourd'hui de m'arrêter sur ce qui me traverse et parfois m'envahit,parce que je veux savoir ce que je transmets, parce que je veux cesser d'avoir peur qu'il nous arrive quelque chose comme si nous vivions sou l'emprise d'une malédiction, pouvoir profiter de ma chance, de mon énergie, de ma joie, sans penser que quelque chose de terrible va nous anéantir et que la douleur, toujours, nous attendra dans l'ombre."


p274 livre de poche

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 14:20

Présentation de l'éditeur :

À 43 ans, Jeff Winston meurt subitement d''une crise cardiaque, laissant derrière lui une vie médiocre et un mariage à la dérive. Quelle n''est pas sa stupeur lorsqu''il se réveille... dans sa chambre d''étudiant, âgé de 18 ans. Dans le passé, sa vie recommence comme avant. Sauf qu''il a gardé le souvenir de sa précédente existence... Qui n''a jamais rêvé de pouvoir revivre son passé fort de son expérience d''aujourd''hui ?

 

replay.jpg

 

Mon avis :

    Le sujet n'est pas très original et a déjà été utilisé dans des films et des romans. Au départ, je croyais que l'on allait juste assister à la seconde chance du personnage principal pour tenter de réussir sa vie. Mais en fait, on assiste à plusieurs « replays ». En effet, Jeff, meurt toujours à la même date et réapparaît dans le passé à plusieurs reprises, il aura donc plusieurs fois la possibilité de revivre sa vie, et à chaque fois ce sera différent. Je ne peux pas trop en dire pour ne pas spoiler l'histoire...Mais si au départ on s'agace un peu de ces retours à la case départ, on finit par être pris dans le rythme de ces différentes vies, on retrouve avec plaisir certains personnages, on cherche avec Jeff un moyen de changer les choses et de tout arrêter. Et bien sûr, on se pose LA question: et si nous aussi, nous pouvions recommencer? Que changerions-nous, avertis de nos erreurs passées? Le dénouement est bien orchestrée et la tension monte jusqu'à la fin.

 

   Au final, j'ai apprécié cette lecture qui m'a fait réfléchir, mais je dois dire qu'elle m'a laissé également une drôle d'impression, car l'auteur nous rappelle l'absurdité de notre condition humaine tout en nous démontrant que c'est la surprise des lendemains qui fait le sel de la vie. Un livre qui ne laisse pas indifférent...

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 13:56

Présentation de l'éditeur :

Dans la Barcelone de l’après-guerre civile, « ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours.
Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L’enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets : L’Ombre du Vent.

L ombre du vent

 

Mon avis :

 

Ce livre est un véritable coup de cœur! Pour moi c'est un roman au sens premier du terme, à la croisée de plusieurs genres : aventure, policier, apprentissage...avec même une petite touche de fantastique. De plus, il est vraiment emprunt de poésie et de mystère .D'un certain côté , il m'a rappelé les romans d'Alexandre Dumas qui ont enchanté ma jeunesse.

 

Pour les amoureux des livres, ce roman est du pain béni. Imaginez que votre destin soit bouleversé par un livre, choisi dans une bibliothèque mystérieuse, celle des livres oubliés. C'est ce qui va arriver à Daniel avec l 'Ombre du vent écrit par Julian Carax, sorte de poète maudit, qui a eu peu de succès. Daniel découvre ce roman avec délice et veut en savoir plus sur son auteur. Les livres de Carax sont très rares, car quelqu'un les recherche afin de les brûler. Daniel va alors enquêter sur le passé de Carax, en rencontrant ceux qui l'ont connu. Cette quête va le mettre parfois en danger, mais va lui permettre aussi de se construire, puisqu'elle va occuper toute son adolescence. J'ai beaucoup aimé ce personnage , car il est très humain : têtu, parfois jaloux ou peureux, il évolue tout au long du livre, pour devenir quelqu'un de bien. Le suspens est présent jusque dans les derniers chapitres.

 

J'aurais juste apprécié quelques notes de la part de l 'éditeur ou du traducteur lorsque des personnages célèbres espagnols étaient évoqués. Je me suis d'ailleurs rendu compte que je connaissais très mal l'histoire de l'Espagne après la guerre.

 

Au final, une très belle découverte, que je prolongerai avec le lecture des Lumières de Septembre.

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 08:59

Présentation de l'éditeur :

Nom : Isabel (Izzy) Spellman
Âge : 28 ans
Profession : détective privé (San Francisco)
Passe-temps : fouiller les comptes en banque de ses futurs “ex”
Caractéristique principale : se méfie de tous les Spellman


51HO7wVHnlL._SL500_AA300_.jpg

 

Mon avis :

 

Au début du roman, Isabel Spellman, l'héroïne, se fait interroger par un policier pour des raisons que nous découvrirons bien plus tard . Cet interrogatoire va permettre aux lecteurs de faire connaissance avec tous les membres de la famille Spellman : des parents détectives aux méthodes d'éducation particulières, un frère aîné parfait (trop), une petite sœur loufoque, un oncle accro au jeu, et bien sûr la narratrice Isabel, détective dans l'entreprise familiale, qui ne respecte aucune règle, a un sérieux penchant pour la bouteille et un gros problème relationnel avec les hommes. Cette famille est complétement déjantée, ses membres passent leur temps à s'espionner, à se faire chanter...même si finalement ils veillent tous les uns sur les autres.

J'ai beaucoup aimé le premier tome de cette série. Il se lit très rapidement et on s'attache vraiment à cette famille atypique. Je me suis tout de suite jetée sur la suite.

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 14:57

Présentation de l'éditeur :

Un bruit suspect dans une pièce qui devrait être vide. Un homme s’y trouve, mort. Poussé par la curiosité, son jeune fils Kiam Tasgall ira ouvrir la porte à une spirale d’événements qui l’entraîneront dans un monde inconnu où il fera la connaissance d’étranges personnages.

9782896671410.jpg

 

 Mon avis :

    Je tiens à remercier les Nadine Bertholet et les Editions ADA pour m'avoir permis de découvrir ce roman.

    Je vais tout d'abord dire un mot sur l'objet-livre, car j'ai particulièrement apprécié sa jolie couverture et sa texture douce au toucher, souple sans être fragile.

   Je me suis glissée avec délice dans ce bon gros roman de 500 pages. J'y ai découvert les palpitantes aventures de Kiam Tasgall, qui a toujours vécu sur terre, mais que la mort de son père va amener sur un autre monde, à Utholin, sur Aïzareth, un satellite de la Terre. Il va tenter d'élucider le mystère de la mort de son père, et va rencontrer de nombreux obstacles sur sa route. Heureusement, il fera la connaissance de Jolick,un apprenti druide et de Flarente, une mystérieuse et impétueuse jeune fille. Et n'oublions pas Pottam, la Beloute, animal craquant et très gourmand!

   Ce qui fait la qualité de ce livre , c'est l'univers débordant d'inventivité créé par Nadine Bertholet. En effet, les lieux, les personnages, les créatures étranges...tout est sorti de son imagination. Pas de licorne ou de troll comme on en trouve dans la majorité de ce type de roman pour la jeunesse,mais des vargoths, des frigorgoleux et des beloutes! Sa représentation de l'espace avec 5 lunes vous étonnera également!

   Au début, je dois dire que le personnage principal, Kiam, m'a vraiment tapé sur les nerfs. Il passe son temps à râler et se montre vraiment désagréable. Mais petit à petit, il rentre dans le costume du héros et va faire preuve de beaucoup de courage.Le personnage que j'ai préféré est Jolick, car je le trouve attachant, et plus abouti que Kiam. La présence de Pottam permet d'ajouter une touche d'humour à l'intrigue.

   J'ai eu un peu de mal à retenir les noms des personnages comme « Eikfénor » ou des régions comme « Eikmalh'ide » , j'ai d'ailleurs du mal à prononcer Voktalzarth, mais cela me fait un point commun avec Kiam, qui écorche sans cesse les noms propres (je pense que c'est un petit clin d'oeil au lecteur).

   L'écriture est fluide et parfaitement adaptée à la littérature de jeunesse. Cependant, le livre est assez long et peut décourager quelques jeunes lecteurs. Mais l'action commence dès la 1ère page, et l'enchaînement rapide des péripéties fait qu'on a toujours envie d'aller plus loin. De plus, la fin offre son lot de rebondissements surprenants.

   Pour conclure, il s'agit d'un roman original , dont je lirai la suite avec plaisir.

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 21:53

TOUT D'ABORD :

 

DSC08694.JPG

 

Un premier roman finit il y a quelques heures :

laveritesurlaffaire.jpeg

 

Présentation de l'éditeur :

     À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.
   Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
    Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

 

Mon avis : 

         J'ai dévoré ce gros roman policier offert par ma maman à Noël en même pas une semaine. Les premières lignes plongent le lecteur  dans une histoire dans laquelle il sera balloté de rebondissement en rebondissement jusqu'aux dernières pages.

    Le narrateur est Marcus Godman, un jeune écrivain en mal d'inspiration qui va tenter d'aider son mentor Harry Québert en le disculpant du meurtre de Nola Kellergan , disparue à l'âge de 15 ans en 1975, et dont le corps est retrouvé plus de 30 ans plus tard. On s'attache petit à petit à Marcus car en marge de l'enquête, on apprend beaucoup sur lui grâce à des retours en arrière qui racontent comment il est devenu ami avec Harry.

    La construction de ce roman est originale, le décompte des chapitres se fait à l'envers car chacun d'eux commence par un conseil d'écrivain (et de vie) donné par Marcus à Harry. La narration est entrecoupée par des lettres échangées par les protagonistes, le récit d'Harry ou les témoignages des personnages enregistrés par Marcus ,des extraits de roman, et même des hypothèses sur le déroulement du meurtre de Nola. L'enquête est prenante, les habitants  de la petite ville pourtant tranquille d'Aurora sont tous des coupables potentiels, et d'ailleurs beaucoup ont des choses à cacher et à se reprocher.

    J'ai apprécié qu'il n'y ait pas de violence gratuite ou de scènes vulgaires, comme on en trouve beaucoup aujourd'hui dans les policiers. Tout vise à reconstituer un gigantesque puzzle qui permettra de savoir ce qui est arrivé à Nola , et c'est la reconstitution de ce puzzle qui constitue l'essentiel de l'intrigue.

    C'est donc un roman policier réussi, mais c'est plus que ça, car il y a une réflexion sur l'écriture, une critique du monde littéraire actuel (agents, promotion des livres...), toujours sur un mode très agréable et parfois humoristique.

En conclusion, c'est un livre vraiment plaisant, à la construction impeccable, et qui tient en haleine jusqu'au bout

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 15:34

Présentation de l'éditeur :

Daisy, une jeune New-Yorkaise, passe l'été chez ses cousins en Angleterre. Après des instants de bonheur intense avec Edmond, un de ses cousins, un attentat à Londres déclenche une guerre terrible qui va les séparer…

 

maintenant c'est ma vie

 

Mon avis :

 

     J'ai découvert ce roman un peu par hasard en cherchant des livres sur l'adolescence pour mes élèves. Comme ma fille Sarah l'avait déjà lu, et  qu'elle l'avait apprécié, j'ai décidé de le lire à mon tour.

 

     Je ne peux pas dire que j'ai beaucoup aimé les premiers chapitres. J'ai été dérangée par le fait qu'on ne sache pas vraiment à quelle époque se déroule l'action et aussi par un style particulier, qui mêle paroles et récit sans distinction par la ponctuation. Mais la suite s'est révélée prenante.

 

    Daisy, le peronnage principal,  est une jeune fille anorexique, qui a été envoyée en Angleterre  chez sa tante par son père qui s'est remarié avec la méchante Davina. Elle se retrouve dans une famille sympathique, mais dont les membres sont tous un peu spéciaux, comme s'ils avaient des dons pour deviner les pensées des gens ou pour parler aux animaux. Ce n'est pas vraiment  fantastique, c'est plus proche de ce qu'on peut appeler des qualités humaines.

La guerre va éclater, et les enfants vont se retrouver livrés à eux mêmes.

 

    D'un certain côté, ce roman s'apparente au conte. L'époque est indéfinie (même si elle est proche de la nôtre), l'héroïne est chassée (de manière moderne)  par une méchante belle-mère, elle arrive dans une famille dans laquelle les gens ont des dons un peu particuliers, et elle va mener une véritable quête, pour retrouver ceux dont elle a été séparée, mais aussi pour se retrouver elle-meme...

 

   La guerre est un élément important de cette histoire. Les enfants vont être confrontés à des moments horribles et vont découvrir la mort et la cruauté. Certains passages sont  poignants.

 

   Je me suis finalement habituée à ce style "parlé" ,le but de l'auteur étant de nous faire voir les choses du point de vue de cette adolescente fragile et forte à la fois. Un beau roman, original!

 

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 11:58

Présentation de l'éditeur :

Adieu paillettes, robes ultra-moulantes et talons aiguilles ! Heather Wells, ex-Lolita de la pop reconvertie en directrice adjointe de l’université de New York, est toujours aussi à l’aise dans ses baskets. Et plus que jamais folle amoureuse du beau, du sublime, du magnifique Cooper, détective ET colocataire. Cooper, justement, est furieux qu’Heather mène seule l’enquête sur le meurtre de Lindsay Combs, la pom-pom girl sauvagement assassinée dans la résidence. Mais, fidèle à elle-même, Heather n’en fait qu’à sa guise. Imprudente et sexy, amoureuse et tête à claques, elle risque cette fois d’y laisser un peu plus que son ancienne garde-robe…

 

 

412Uvk-WRPL._SL500_AA300_.jpg

 

Mon avis

J'ai retrouvé avec un grand plaisir la pétillante et gourmande Heather. Dans ce tome, elle mène à nouveau l'enquête car la tête d'une pom-pom girl a été retrouvée dans une marmite de la cafétéria!  Heather, encouragée par son amie Magda,ne va pas résister à la tentation de faire la lumière sur cette affaire, malgré la réprobation de Cooper et de l'inspecteur Canavan. L'enquête est un peu moins développée que dans le premier tome, et le coupable plus facilement identifié, mais la fantaisie est toujours au rendez-vous.

 

En fait, c'est la galerie des personnages masculins qui fait l'interêt de cet opus. Tout d'abord son ex, Jordan, qui va bientôt se marier et qui insiste pour qu'Heather soit présente à son mariage. Il est tellement ridicule (surtout lorsqu'il chausse des skis!), qu'on finit par le plaindre. Ensuite, son père, qui s'invite dans sa vie (et chez Cooper) après des années de prison. Cela n'arrange pas notre héroïne, qui comptait bien se retrouver seule avec Cooper pour un steak mariné ...et plus si affinités! Et puis mon chouchou, Gavin, l'étudiant en cinéma complétement déjanté, qui va aider Heather dans son enquête en lui permettant d'infiltrer les fraternités.Personnellement, Cooper m'agace un peu. Trop parfait. Mais on sent qu'il tient plus à Heather qu'elle ne l'imagine. Reste le mystérieux Tad Tacco...mais là, je me tais et je vous laisse la surprise!!!

 

Au final, j'ai adoré  ce 2ème tome et je suis déjà en train de lire le dernier : "Une (irrésistible) envie de dire oui"

 

 

 

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 18:53

 

Présentation de l'éditeur :

 Heather Wells, ex-lolita de la pop, ne veut plus être victime de la mode. Elle se sent très bien en jean. Et sa vie d'avant, les paillettes elle n'en veut plus. Elle décroche un job dans une résidence d'étudiants où l'on ne s'ennuie vraiment pas : deux filles meurent coup sur coup. Heather est persuadée qu'il s'agit d'un meurtre. Cela tombe bien car Cooper, le sublime garçon qui l'héberge dans sa sublime maison est détective. Une nouvelle vie commence pour Heather ! Pour un peu, elle porterait même une robe...

 9782226174086

 

 

Mon avis

J'ai passé un très bon moment en compagnie de la pétillante Heather, et je remercie vivement Aurélie pour m'avoir prêté ce livre!

 

Je n'avais jamais lu de romans de Meg Cabot, même si j'avais entendu beaucoup de bien de "Journal d'une princesse". Cependant, je pensais que cet auteur s'adressait exclusivement à la jeunesse, mais en ce qui concerne  "Une (irresisitible) envie de sucré", ce n'est pas tout à fait le cas, car il y a des références qu'un ado ne comprendra pas, bien que cela ne nuise pas à la lecture.

 

Revenons au personnage d'Heather. Quelle héroïne!!! Pour une fois ce n'est pas une fille parfaite . Elle porte du 46, aime manger et paresser dans un bain, et surtout c'est une petite curieuse!!! Toutefois, elle est d'une gentillesse incroyable, pas du tout l'image qu'on se fait d'une ex-star pour ado. Elle a repris sa vie en main, malgré tous les problèmes qui l'ont amenée à travailler dans un dortoir euh...une résidence universitaire.Lorsque deux filles trouvent la mort dans un ascenseur, elle n'hésite pas à mener l'enquête, en prenant bien des risques!

 

 L'humour est omniprésent. J'aime beaucoup les maladresses d'Heather, et le fait qu'elle rêve sans cesse à un avenir brillant au côté de Cooper qui pour l'instant l'héberge contre quelques heures de comptabilité. Les personnages secondaires sont également très sympathiques, avec des tempéraments bien marqués. Je lirai la suite avec paisir.

 

Repost 0
Published by Anne - dans Mes lectures
commenter cet article